Comment les trouver, les reconnaître et les manger, quand les ramasser ?

Les asperges sauvages, c’est maintenant, elles sortent au printemps en même temps que les tulipes et aiment se dévoiler entre les giboulées de Mars et Avril.

Quelques gouttes d’eau, un peu de soleil et les conditions optimales sont réunies, et cette année, avec les conditions météorologiques, elles sont un peu en avance.

Pour reconnaître les asperges sauvages, c’est un jeu d’enfant et ils adorent cette cueillette. Elles sont faciles à identifier, et contrairement aux champignons, une fois qu’on a compris il n’y a pas de doute ni de risque d’empoisonnement.

 

En fait, si elle n’est pas ramassée, l‘asperge sauvage qui vieillit se transforme en une plante vivace appelée communément Asparagus. Celle-ci est très facile à reconnaître, dans la campagne, en forêt où en lisière des champs de vigne. Les abords des rivières et des ruisseaux en regorgent. Néanmoins, si les asperges sauvages sont plus juteuses et croquantes près des points d’eau, cette proximité n’est pas une nécessité. L’Asparagus est une plante très répandue, sur la photo c’est celle qui a de petites aiguilles.

Article inspiré de rosephilange

Quelques recettes d’asperges sauvages

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Omelette aux asperges sauvages

Risotto aux asperges sauvages et aux lardons

Cake aux asperges sauvages et à la feta

Tarte aux asperges sauvages et saumon

Voir l’article et recettes sur les asperges

No tags for this post.