Connaissez-vous le jaboticaba, la pitaya, le fruit de l’hala ou encore le ramboutan ? vraisemblablement pas !

On aime les fruits, ils sont colorés et plein de vitamines mais nos corbeilles ne sont pas innovantes : pommes, bananes, pêches, poires, raisins, fraises, cerises … les ornent quotidiennement

Partez pour un tour du monde à la découverte de fruits méconnus, de formes surprenantes, de texture originale et au goût savoureux … de plus, ils possèdent souvent des atouts nutritionnels et des vertus santé plus qu’intéressants.

Ils sont nombreux : Aguaje ou Buriti, Akebia, Akée, Asimine, Baby kiwi, Carambole, Cérimans ou fruits délicieux, Chayote, Chérimole, Combava, Cupuaçu, Durian, Feijoa, Figue de Barbarie (nopal), Fruit de la passion, Gigérine, Hala ou Pandanus tectorius, Jaboticaba, Jacque ou fruit du pauvre, Jambosier rouge, Kaki, Kiwaï, Kiwano, Kumquat, Langsat, Litchi, Lougane ou l’œil du dragon, Mains de Bouddha, Mangoustan, Melon à cornes ou concombre africain, Narangille, Olive d’automne, Pitaya (fruit du dragon), Pomme de Jacquier, Ramboutan, Roucou, Salak ou fruit du serpent, Sapote blanche, Surelle, Tamarin, Tomatille, Ugli (tangelo), …

Alors partons découvrir de nouvelles saveurs hors des sentiers battus !

Aguaje ou Buriti

L’Aguaje (Mauritia flexuosa) ou Palmier-bâche est un palmier de la famille des Arecaceae aux fruits comestibles qui pousse de manière sauvage dans les marais des zones inondables et dans des hautes vallées de l´Amazonie péruvienne ainsi qu’en Bolivie, au Brésil, en Colombie, en Équateur et au Venezuela.

L’aguaje atteint les 35 m de hauteur, son fruit est d’une forme elliptique de 5-7 cm de longueur et de 4-5 cm de largeur.

La pulpe représente seulement 12% du poids total du fruit mais possède un contenu élevé de lipides, d’acides gras essentiels et de provitamine A (bêta-carotène). Son huile contient la plus grande teneur en vitamine A connu dans le monde. Il contient des vitamines B et C et des minéraux.

La bulbe du fruit est généralement consommée crue par les habitants et constitue un aliment très nutritif. Ce fruit est devenu célèbres dans le monde entier et les femmes l’adorent, car selon différentes constatations, leur consommation va rendre vos fesses plus charnues et surtout fermes.

En dehors des fruits on utilise également sa fibre, et ses feuilles pour la couverture des habitations, pour fabriquer des chapeaux, des cordes, des hamacs, et des ficelles pour jouer aux jeux de ficelle, et la moelle des pétioles pour faire des bouchons.

L’Aguaje contient 20 à 35 fois plus de provitamine A que la carotte, 35 à 30 fois plus de vitamine E que l’avocat et la pulpe du fruit à autant de vitamine C que la pulpe d’orange ou de citron.

Source Inkanat

Le Hala (Pandanus tectorius)

Le Hala est une plante que l’on trouve dans le nord du Queensland en Australie, l’Est de Indonésie et des îles de l’océan Pacifique à Hawaï. Ce Pandanus est probablement une culture primitive océanienne et a ainsi été introduit dans les nombreux endroits isolés de l’Océan pacifique où on le rencontre actuellement.

C’est un petit arbre d’environ 6 m, supporté par ses racines qui ancrent fermement l’arbre dans le sol. Ces feuilles scillées sont longues et peu large. Il a besoin de grandir sous une chaleur moite, abrité de la lumière, dans un sol humide.
C’est une nourriture majeure en Micronésie, particulièrement dans les atolls. La nature fibreuse des fruits en fait un fil dentaire naturel.

Le fruit, d’une vingtaine de cm de diamètre peut être mangé cru ou cuit. Les feuilles sont utilisées pour parfumer des plats comme la confiture de kaya et ont également un usage médical.

Source Wikipédia

Le Jaque ou fruit du pauvre

Le Jacquier ou Jaquier est un arbre de la famille des Moraceae, originaire d’Inde et du Bangladesh. Il est cultivé majoritairement en Asie du Sud-Est, au Brésil où il est appelé jaca ou jaqueiro, en Haïti et à Madagascar où il est appelé ampalibe.

On trouve trois principales variétés de fruit : le jacque dur dont les fruits restent fermes à maturité, le jacque sosso aux fruits à chair plus molle et le jacque miel à jus très sucré.

Le fruit du jacquier est la pomme de jacque et pousse directement sur le tronc et les grosses branches de l’arbre. Il s’agit d’une polydrupe pesant généralement plusieurs kilos (de 1 à 36 kg2), c’est l’un des plus grands fruits issu d’un arbre fruitier.

Le fruit mûr a une saveur douce et une odeur forte et sucrée, évoquant un mélange d’ananas et de mangue. Sa chair peut être consommée crue ou préparée en confiture. On peut aussi préparer le fruit vert, haché menu, en plat salé. Les graines, toxiques crues, sont comestibles cuites et leur goût rappelle celui des châtaignes.

Source Wikipédia

Le jambosier rouge

Le jambosier rouge est un arbre fruitier originaire du Sud-Est asiatique (Indonésie, Malaisie).

Il est aussi appelé Pommier d’amour en Guyane, Pôm Tahiti en créole antillais, Pomme d’eau en Martinique, Pomme canaque en Nouvelle-Calédonie, Jamalac (Ile Maurice, Réunion, Seychelles; en référence à un arbre fruitier de la même famille originaire de l’Indonésie), Jambose rouge, Pomme malacca, Mobouka (Madagascar).

C’est un arbre, mesurant de 4 à 10 m de haut, au port vaguement conique et au feuillage persistant. Les feuilles sont ovales, oblongs-lancéolées, un peu pendantes et de grande taille, coriaces, vernissées.

Les pétales sont roses à rouges et la fleur comporte un très grand nombre d’étamines rouges.

Ses fruits sont de grosses drupes comestibles et parfumées, en forme de petite poire. La peau est luisante, mais légèrement irrégulière, de couleur rosâtre à rouge vif.

La chair est très croquante et juteuse. Son goût est très doux bien qu’à peine sucré et donc rafraîchissant. Un peu fade, il se déguste cru ou en jus et se prépare en gelées et en coulis

Source Wikipédia

Le jaboticaba

Le jaboticaba est un arbre cauliflore à croissance lente qui préfèrent les sols humides, faiblement acides. Il s’adapte largement, cependant, et pousse même avec satisfaction sur des sols alcalins type sable de plage, aussi longtemps qu’il est sarclé et irrigué.

Il possède des feuilles couleur saumon quand elles sont jeunes, tirant sur le vert ultérieurement.

Ses fleurs blanches poussent directement sur le tronc. Dans la nature l’espèce ne fleurit et fructifie habituellement qu’une ou deux fois par an, mais lorsqu’elle est continuellement irriguée, elle fleurit fréquemment et des fruits frais peuvent être produits tout au long de l’année dans les régions tropicales.

Le fruit est noir-pourpre, mesure 3-4 cm de diamètre, et contient de un à quatre grosses graines. Il possède une pulpe blanche et sucrée ou rose et gélatineuse.
Utilisation

Commun sur les étals de marché brésilien, le jaboticaba est largement consommé cru. Le fruit frais commence à fermenter 3 ou 4 jours après la cueillette, ainsi il est souvent utilisé pour préparer des confitures, des tartes, des jus, des vins forts, et des liqueurs.

Source Wikipédia

Le kiwano

Cucumis metulifer est une espèce de plante tropicale de la famille des Cucurbitaceae originaire d’Afrique et d’Arabie (Yémen). Son fruit, le kiwano est comestible. Il est également appelé métulon, melano, concombre cornu d’Afrique ou encore melon à corne.

Il se cultive principalement au sud et au centre de l’Afrique, mais aussi aux États-Unis, en Espagne, au Portugal, en Israël, au Kenya et en Nouvelle-Zélande, et dans quelques région de France.

Le kiwano est de couleur orange, sa peau est parsemée d’épines. Il mesure environ dix centimètres. L’intérieur du fruit est vert et contient de nombreuses graines, sa pulpe est légèrement gluante. Le jus a un goût de banane et de kiwi, voire de concombre.

À l’état naturel, le kiwano contient des traces de cucurbitacines qui rend le fruit extrêmement amer et toxiques pour les mammifères. Ceux que nous trouvons sur le marché ne sont ni toxiques ni amers.

Comme beaucoup de courges, il est beaucoup utilisé en tant qu’élément décoratif. C’est un fruit surprenant à cause de sa couleur contrastée d’orange et de vert translucide. Ce fruit se consomme cru, à la petite cuillère, on peut y ajouter un trait de sirop d’érable.

Source Wikipédia

La Main de Bouddha

La main de Bouddha, originaire d’Inde, est une variété de cédrat asiatique, un agrume aromatique dont la forme spécifique peut évoquer les doigts d’une main. Il s’appelle «fo-shou» en chinois et «bushukan» en japonais.

Ce fruit pousse sur un buisson ou un petit arbre, qui possède des longues branches parsemées d’épines. Ses feuilles oblongues et larges sont vert pâle et mesurent une quinzaine de centimètres. Ses fleurs sont blanches ou pourpres et croissent en grappes odorantes.

Le fruit est divisé en sections ressemblant à des doigts. Il a une peau épaisse et sa chair, s’il y en a, est faiblement acide et non-juteuse, sans pépins. Son parfum est utilisé pour parfumer les chambres et les vêtements.

La peau du fruit peut être confite et souvent utilisée pour son zeste. La chair blanche interne n’est pas amère, la main du Bouddha agrémente les salades et parfume des mets, tel le poisson.

Source Wikipédia

La Pitaya ou fruit du dragon

La pitaya ou pitahaya, également connu sous le nom de « fruit du dragon » est le fruit de différentes espèces de cactus hémiépiphytes, et plus particulièrement de celles de l’espèce Hylocereus undatus.

Sa fleur Hylocereus undatus, ou « raquette tortue » ou « Belle de nuit », est à floraison nocturne ». En effet, cette plante à rameaux triangulaires fleurit à la tombée de la nuit et la grosse fleur blanche à la douce odeur de vanille mesure près de 30 cm de diamètre mais ne tient généralement qu’une nuit.

Le fruit de la Pitaya mesure une dizaine de centimètres et pèse environ 350 grammes. Sa chair est comestible et ressemble par sa texture et la présence de petits pépins noirs à celle du kiwi, avec un goût cependant beaucoup plus doux.

Il existe trois sortes de fruits provenant d’autant d’espèces distinctes, tous comestibles, à basse teneur en calories et portant une peau épaisse à petites feuilles : Hylocereus undatus, pulpe blanche et peau rose, Hylocereus polyrhizus, pulpe rouge et peau rose et Selenicereus megalanthus, pulpe blanche et peau jaune

La pitaya a des vertus digestives et est riche en vitamines, minéraux, fibres, antioxydants et bêtacyanine. on la mange cru et on peut en faire du jus ou du vin. La grosse fleur de la pitaya est aussi comestible et on peut en faire du thé.

Source Wikipédia

Le ramboutan ou litchi chevelu

Le ramboutan, aussi appelé litchi chevelu, est un fruit tropical d’Asie et appartient à la même famille que les litchis. L’arbre, cultivé principalement en Thaïlande et en Guyane, met entre cinq et six ans avant d’avoir des fruits et peut en produire jusqu’à 200 kg par an.

On trouve deux grandes variétés : le ramboutan à écorce rouge et fibres vertes, la plus courante sur les marchés et le ramboutan à écorce jaune et fibres rouges. Il contient plusieurs substances nutritives telles que du glucose, des minéraux et de la vitamine C

Le ramboutan se mange frais, séché ou en conserve. Le noyau, également comestible, peut être consommé en même temps que la pulpe ou à part et parfois grillé.

Source Wikipédia

Le salak ou fruit serpent

Le salak est le fruit d’un petit palmier très épineux lui aussi appelé « salak ». Ce palmier appartient à la famille des Arecacées et est une espèce de l’Asie du Sud-Est. Il pousse à Java et à Sumatra et il est cultivé principalement en Thaïlande, en Malaisie et en Indonésie. Parfois rampant, il peut mesurer jusqu’à 6 mètres et les fruits poussent à la base du palmier, en petits groupes.

Le salak ou fruit serpent se présente sous la forme d’une grande drupe ovale ou fusiforme de 5 à 8 cm de long, recouverte d’écailles brunes ressemblant à la peau d’un serpent. Sous sa peau fine mais dure et rugueuse, ce fruit renferme une chair blanche juteuse, acide et sucrée qui fait penser au goût de l’ananas en raison du contraste entre douceur et acidité, allié au fait que ce fruit est très juteux.

Le salak contiendrait non seulement de la vitamine C mais aussi des protéines, des fibres, du calcium et du phosphore.

Avec ses écailles brunes et dures, le salak a l’aspect peu engageant d’une peau de serpent. Mais ce fruit est juteux, acide et sucré à la fois, en un mot délicieux !

Source Gralon
No tags for this post.